femme parc.jpg

Ghosts.

Série Ghosts
Durant le confinement, des spectres inquiets, des silhouettes furtives passent, masquées, presque transparentes. Des silhouettes qui semblent se tordre et onduler, mirages dans l’étrange chaleur de ce mois d’avril qui se réverbère sur le goudron des trottoirs. Ce qu'elles fuient n'est pas tant la maladie que le présent. Un présent pétri d'angoisses, d'incertitudes. Un présent qui les hante au point de susciter en elle le désir de disparaître.

femme parc.jpg
GENS_DIFFRACTÉS.png
velo gilet jaune.jpg
COUPLE.png
GHOST - HOMME POUSSETTE LARGE.jpg
GHOST - FEMME EN ROUGE LARGE.jpg
homme bleu rouge.png
GHOST_HOMME_SAC_À_DOS_LARGE.png